Retour Page maladies radio-induites

Maladies reconnues Aux U.S.A

Aux USA, il existe un registre fédéral d’exposition aux radiations (ionizing radiation register, IRR). Un vétéran peut demander à être examiné. Si le vétéran présente une des 29 maladies de la liste des maladies reconnues et s’il a été sur un des sites nucléaires définis, il peut être inscrit dans le registre. Cependant, 21 de ces maladies ouvrent droit à indemnisation. Ce nombre est susceptible d’évolution, car chaque année plusieurs amendements à cette loi d’indemnisation sont proposés par les députés et sénateurs américains. Depuis 1988, la liste a été modifiée en 1992, 1999 et le dernier vote favorable date de 2002.

Liste des maladies “radiogéniques” dans le Veteran Ionizing Radiation newsletter (fevrier 2004, p5) sur le site <http://www1.va.gov/irad/>

A.- Maladies indemnisées

- reconnues en 1988 :

(1) Leucémies (sauf leucémie lymphoïde chronique), 1;

(2) Cancer de la thyroïde, 1

(3) Cancer du sein, 1;

(4) Cancer du pharynx;

(5) Cancer de l’œsophage, 2,

(6) Cancer de l’estomac, 2;

(7) Cancer de l’intestin grêle, 2;

(8) Cancer du pancréas;

(9) Myélome multiple;

(10) Lymphomes autre que Hodgkin;

(11) Cancer des voies biliaires;

(12) Cancer de la vésicule biliaire;

(13) Cancer primitif du foie (sauf si cirrhose ou hépatite B), 2;

- reconnues en 1992 :

(14) Cancer des glandes salivaires, 2;

(15) Cancer du tractus urinaire (rein 2, bassinet, uretère, vessie 2, urètre)

- reconnues ajoutée en 1999 :

(16) Carcinome bronchio-alvéolaire (une maladie pulmonaire rare), 1;

- reconnues ajoutées en 2002 :

(17) Cancer des os, 2,

(18) Cancer du cerveau, 2

(19) Cancer du colon, 1

(20) Cancer du poumon (trachée, bronches), 1

(21) Cancer de l’ovaire, 2

B.- Maladies reconnues radio-induites non encore indemnisées :

(22) Cancer de la peau, 2; sauf mélanome

(23) Cancer du rectum, 2;

(24) Cancer de la prostate

(25) Cataracte sous capsulaire postérieure;

(26) Nodule thyroïdien non malin;

(27) Adénome parathyroïdien;

(28) Tumeurs bénignes du cerveau et du système nerveux central, 2;

(29) Autres affections malignes non listées dans les maladies précédentes.

D’autres maladies cancéreuses et non cancéreuses devraient figurer sur la liste des maladies radio induites. En effet, différents radio-isotopes (césium, strontium, etc), lors de leur pénétration dans l’organisme (inhalation, ingestion), peuvent se fixer sur tous les organes et entraîner à la longue une pathologie.

Le rapport du comité de l’ONU (UNSCEAR-2006, voir maladies radio-induites En France) reconnaît plusieurs cancers classés en radio-induits (gpe 1), cancers en excès sans relation avec la dose (gpe 2) et cancers fréquence comme contrôle ou insuffisance données (gpe 3).

Le gpe 2 peut être considéré comme radio-induit (“effets non ciblés”). En plus, l’UNSCEAR reconnaît les maladies non cancéreuses cardiovasculaires et du système immunitaire.

En France, le CSSEN (a) s’appuyant sur le rapport UNSCEAR, reconnaît 18 cancers proches de la liste américaine. Il reste à la Sécurité sociale à les reconnaître et à les insérer dans le Tableau n°6 des maladies professionnelles dues aux rayonnements ionisants. Ces pathologies sont proches de la liste américaine marquées 1 ou 2.

La commission scientifique et médicale de l’AVEN a dans ses objectifs d’établir la liste des maladies radio induites dans la perspective de la reconnaissance de la présomption de leur lien avec la présence des vétérans sur les sites nucléaires.

(a) Comité de liaison du Suivi Sanitaire des Essais Nucléaires français

Retour Page maladies radio-induites

Retour Page d'Accueil



 
aven-acceuil-actions-medicales-maladies-radio-induites-usa.txt · Dernière modification: 2016/12/14 17:41 par bernadette