Retour Page d'Accueil

Retour Page assemblées générale

Table ronde médicale

Jean Claude  KOUYOUMDJIAN et  Nigel  HEAPS Président OBSIVEN pour l’Angleterre

Table ronde sur l’OBSIVEN avec Jean Claude KOUYOUMDJIAN candidat au CA en remplacement de JF Grenot au pôle santé de l'AVEN

Ce dernier étant chef de projet des études de l'OBSIVEN est obligé de quitter l'AVEN pour éviter des conflits d’intérêts.

Il est très important de faire des recherches sur notre descendance !

Nous sommes devant un problème de santé publique internationale

Les travaux de recherche vont commencer.

Nos amis Anglais ont commencés, avec une autre approche. A savoir une recherche sur les Chromosomes.

Nous notre approche est différente car basée sur l’ ADN. Mais a terme les deux méthodes se complèterons.

Comme nous l’avons dit aux USA en septembre dernier à nos amis Américains il serait important qu’ils prennent le même chemin, ainsi que les autres nations concernées

Jean François GRENOT présente l’OBSIVEN: Jean Luc SANS président OBSIVEN International et Nigel HEAPS Président pour l’Angleterre

Maître d’œuvre J.Luc SANS, Chef de projet JF Grenot, Directeur de recherche Docteur JC KouyoumdjianLa recherche pour l'AVEN est lancée !

et les différentes autorisations ont étés accordées depuis le 2 juillet pour l’ Agence Nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

L’étude se nomme (marque déposée) GENERAD. Cette étude devrait démarrer fin novembre ou début décembre .

C’est une étude trans-générationnelle proposée à l’international sur les vétérans et leurs descendants aussi bien civils que militaires

avec le but de fédérer les résultats des diverses études, en une seule et unique publication internationale,

chaque pays devra par la suite agir auprès de son instance nationale pour obtenir ce que de droit. Pour l'AVEN ce sera l’obtention d'un suivi médical pour les descendants.

Pour l’instant, l’AVEN est le seul donneur d’ordre pour cette étudeCette étude se fera sur 80 familles .

Cela se fera bien entendu dans le respect strict des règles de confidentialité .

Elle aura pour but d’étudier les néo-mutations sur les vétérans et leurs descendants .

Voir si il y a un lien entre Mutation et Irradiation

Pour cela il nous faut des outils , en premier lieu des échantillons de sang des personnes sélectionnées pour en extraire l’ADN .

Ensuite un laboratoire agréé , et là, ce sera le labo de l’université de Créteil qui se chargera du séquençageCela débouchera sur une analyse statistique des mutations.

Une demande a été lancée auprès du comité d’étique (en juin )

Les personnes concernées seront alors contactées pour remplir les documents nécessaires et ensuite procéder aux prélèvements sanguins

Pour faire cette étude il faut un budget évalué a ce jour à 100 000 euros.

Actuellement un financement partiel nous à permis de lancer le dossier,

Notre devise OBSIVEN : « l’ADN est notre base d’étude,la Mutation est notre recherche La Prévention et la Gestion de la maladie notre objectif final »

Jean Luc SANS précise que les études sur les vétérans adhérents AVEN seront financés par AVEN . (d'ou l'appel aux dons fait auprès des membres indemnisés pour achever le financement.)

Tout autre pays ou associations devra financer ses études auprès de l’OBSIVEN ( y compris les Polynésiens )

Suite à question, JL SANS confirme qu’il y aura bien retour d’information vers l’AVEN puisque c’est le donneur d’ordre en ce qui concerne ses adhérents.

D’autre part l’étude du Docteur Valaxt sera bien entendu une base de travail importante.



 
aven-accueil-ag-2018/obsiven.txt · Dernière modification: 2018/10/31 09:49 par bernadette