Retour Page presse 2014 en Aquitaine

Retour Page presse d'Aquitaine

Les vétérans landais des essais nucléaires ont rencontré le préfet

UNE DELEGATION DE L'AVEN A LA PREFECTURE DES LANDES

le vendredi 4 juillet 2014

Comme convenu, une délégation de l'AVEN Landes composée de Monsieur Robert ADROT, coordinateur pour la région Aquitaine, de Monsieur Pierre SIBAUD, président pour le département des Landes et de Madame Maïté SIBAUD, adhérente à l'Association .a été reçue par Monsieur Claude MOREL, Préfet des Landes, dans les locaux de la Préfecture, à Mont-de-Marsan, le vendredi 4 juillet 2014.

Cette réunion s'est déroulée d'une façon très courtoise et à permis à Monsieur le Préfet qui ne connaissait pas en détail nos nombreuses démarches auprès de l'Etat. de se faire une idée plus précise de l'évolution des différentes démarches entreprises par notre association et des difficultés que nous rencontrons pour faire avancer la demande de reconnaissance et d'indemnisation des victimes des essais nucléaires.

Très attentif à l'exposé que nous lui avons fait, il nous soutient dans nos démarches et remettra une lettre ouverte à Monsieur Manuel VALLS – 1er ministre, et posera toutes les questions utiles à notre Ministre de la Défense, Monsieur Jean-Yves le Drian lors de leur prochaine réunion concernant le non fonctionnement réel du CIVEN (Comité d'Indemnisation des Victimes des Essais Nucléaires) et de la non prise en compte des demandes d'indemnisation qui ont déjà été déposées. Pour information, en 2013, sur 840 dossiers déposés, seuls 11 d'entre eux ont fait l'objet d'une indemnisation……..

Monsieur le Préfet s'engage à nous tenir informé de l'avancée de ses différents entretiens avec les personnalités politiques concernées.


sudouest.fr 2014/06/20

L'Association des vétérans des essais nucléaires (Aven) souhaite que soit reconnu et réparé le préjudice subi

Ils étaient quatre, une veuve et trois vétérans venus du Pays de Born, à constituer la délégation qui a été reçue ce vendredi matin en préfecture. “C'est une démarche nationale, explique Robert Adrot. Comme le Premier ministre n'a pas répondu à notre courrier, nous passons par les préfets pour faire remonter nos doléances.”

Ces doléances portent principalement sur la reconnaissance et la réparation intégrale du préjudice subi lors d'essais nucléaires tant en Polynésie qu'au Sahara. Une reconnaissance et une réparation qui, selon l'Aven doivent en bonne logique s'appliquer aussi aux veuves et ayants droit.

“Aven Landes avait RDV le 20-06-2014 à 11h00 , avec le préfet des Landes, et 10h45 avec le journal Sud-ouest(article le 23 juin), a notre surprise nous ne serons reçus(4 personnes) que par le chef de cabinet, sans être prévenu du changement d'interlocuteur. Nous avons réagis vigoureusement, l'entrevue a été un peu tendue, nous avons donc réitérer notre RDV avec le préfet(puis fait un courrier directement a sa secrétaire pour ce plaindre, d'une mauvaise prise en compte des vétérans malades ou décédés pour la grandeur de la France), nous avons été rappelés par le secrétariat du préfet et avons RDV le 4 juillet à 9h15 avec le préfet à Mont de Marsan.”

Robert ADROT Aven Aquitaine

Retour Page d'Accueil



 
aven-accueil-aquitaine-les-echos-presse-2014-20-juin-les-veterans-landais-des-essais-nucleaires-ont-rencontre-le-prefet.txt · Dernière modification: 2016/12/16 18:04 par bernadette