Retour Page presse 2014 en Aquitaine

Retour Page presse d'Aquitaine

Trompés et trahis les irradiés de l'AVEN alertent l'opinion publique

Article: http://www.frequencegrandslacs.fr/politique-1043-du-23-04-14-Trompes-et-trahis-les-irradies-de-l-AVEN-alertent-l-opinion-publique.html L'info politique du 23/04/14

Ils se disent entendus mais non reconnus, trompés et même trahis pour reprendre leurs propos…

Eux, ce sont les 'rebelles' de l'AVEN pour certaines administrations, les 'irradiés' des paradis polynésiens ou du Sahara qui, appelés dans les années 60, ont vu la bombe de près et en payent de douloureuses conséquences.

Alors que se tient leur réunion départementale ouverte à tous ce samedi 26 avril 2014 salle des fêtes d'Ychoux, Pierre Sibaud (président de l'Aven Landes) et Robert Adrot (coordonnateur de l'Aven Aquitaine) entendent une nouvelle fois alerter l'opinion publique.

On pourrait aussi les appeler les 'laissés pour compte', 5400 aujourd'hui en métropole dont un millier dans la région (mais 200 adhérents seulement dont 50 ici dans les Landes). L'Aven, créée en 2001, c'est un ghetto d'appelés et militaires qui ont, suite aux essais nucléaires français, développé certaines maladies graves car exposés.

Des voix qui contrent celle qu'on appelle communément 'La grande muette', sous le sceau du 'Secret Défense'.

Car les victimes de l'Aven veulent être rattachées au Premier ministre et non au Ministère de la Défense.

Atteint d'une leucémie depuis 1991, Pierre Sibaud n'abandonne pas le 'combat', SON combat, d'autant que la justice vient récemment d'ordonner au ministère d'indemniser un ancien militaire girondin, malade d'un cancer, qui servait à Mururoa. 210 essais nucléaires plus tard…

Aucun doute possible pour les deux hommes de l'Aven. Ils ont été irradiés et trahis.

Triste période que celles qui de 1960 à 1996 a vu la France 'jouer' à la 'bombinette'. Pierre et Robert ont appris plus tard les risques qu'ils avaient encouru.

Et l'Aven depuis six mois participe avec ses membres aux manifestations de commémorations, c'est déjà ça.

Ancien président landais, Daniel Grossat (tétraplégique) lutte contre un cancer du cerveau, quatrième récidive, reconnu par le corps médical civil comme irradié mais non dédommagé. Femme et fille qui ont séjourné à Tahiti sont aussi malades.

Ampleurs et conséquences de la folie des hommes sur des atolls de visu pourtant idylliques…

Retour Page d'Accueil



 
aven-accueil-aquitaine-les-echos-presse-2014-23-avril-trompes-et-trahis-les-irradies-de-l-aven-alertent-l-opinion-publique.txt · Dernière modification: 2016/12/16 18:05 par bernadette