Retour Page les échos d'Aquitaine

Articles de Presse de l'Aquitaine 2015

Landes : les victimes des essais nucléaires toujours mobilisés

Sud-Ouest.fr Landes le 11/02/2015 par Vincent Dewitte

Une dizaine de membres de l’Association des vétérans des essais nucléaires était ce lundi(9 février 2015) à Bordeaux pour soutenir le combat du Landais Daniel Grossat, 72 ans

Le long combat de l'Association des vétérans des essais nucléaires (Aven) en Polynésie française et dans le Sahara se poursuit. Ce lundi(9 février 2015), une dizaine de membres aquitains était encore devant la formation administrative de Bordeaux, pour l'appel de l'un des leurs, le Landais Daniel Grossat, 72 ans, tétraplégique.

A la fin des années 1960, cet ancien radariste et dépanneur radio installé aujourd'hui à Biscarrosse aurait été exposé à au moins 17 essais nucléaires atmosphériques et un autre souterrain. Comme la plupart des autres vétérans, Daniel Grossat n'a jamais, dans les atolls, disposé de dosimètre. Et, comme les autres, celui qui a occupé un temps la fonction de président landais de l'Aven a tout le mal du monde à faire reconnaître officiellement par la justice un lien entre son passé militaire et les maladies qui l'affectent depuis 1993.

La décision de la cour administrative d'appel a été mise en délibéré mais son dossier débouté en première instance pourrait cette fois être transmis au Comité d'indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), « comme huit autres l'ont été en janvier », renseigne le Landais Robert Adrot, coordinateur pour l'Aquitaine de l'Aven.

Un dernier pas vers une issue enfin favorable ? Pas si sûr. “Le ministère de la Défense pourrait encore se pourvoir en cassation”, prévient Robert Adrot.

Retour Page d'Accueil



 
aven-accueil-aquitaine-les-echos-presse-2015-lundi-9-fevrier-landes-les-victimes-des-essais-nucleaires-toujours-mobilises.txt · Dernière modification: 2016/12/16 17:59 par bernadette