Retour Page Les Echos de Bretagne

Articles de Presse de Bretagne 2015

Vétérans des essais nucléaires. Une indemnisation réclamée

Article Le télégramme Bretagne du 24 mars 2015

L'Association des vétérans des essais nucléaires s'est réunie, samedi, au Cinédix. Elle reste combative et mobilisée, malgré les difficultés rencontrées pour la reconnaissance du préjudice subi. L'Aven29 (Association des vétérans des essais nucléaires) organisait, samedi matin, salle du Cinédix, une réunion d'information à l'intention des membres de l'Aven Bretagne. Cette association, affiliée à la Fédération nationale, s'intéresse aux liens entre les essais nucléaires et la santé des personnes touchées par les radiations atomiques et leurs descendants. Délégué finistérien de l'association, Michel Declèves a rappelé les objectifs visés, à savoir notamment l'indemnisation des 150.000 civils et militaires exposés aux radiations lors des essais nucléaires effectués dans le Sahara et en Polynésie française. Si, dans le sud de l'Algérie, seuls 17 essais ont été effectués entre 1960 et 1966, sur les sites de Mururoa et de Fangataufa, dans l'océan Pacifique, 147 essais nucléaires atmosphériques et souterrains ont eu durant trente ans, entre 1966 et 1996. 60 vétérans présents « Si, venus des quatre départements bretons, nous ne sommes que 60 aujourd'hui, a-t-il dit en préambule, c'est parce que les autres, souffrants, n'ont pas été en mesure d'effectuer le déplacement ». Le ton était donné. La loi Morin de 2010, relative à la reconnaissance et à l'indemnisation des victimes des essais nucléaires français, n'a guère fait avancer les dossiers. Sur les 840 demandes déposées auprès du Comité d'indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), onze seulement avaient, dans un premier temps, donné lieu à une indemnisation, soit un taux de rejet de 98,7 %. Sur les 10 millions d'euros par an prévus au budget du Civen (autorité indépendante), à peine un million est dépensé annuellement. Une nouvelle loi de programmation militaire Les adhérents de l'Aven, par le biais du Civen (comité passé récemment dans le giron du ministère de la Santé) fondent de solides espoirs dans la nouvelle loi de programmation militaire (2014-2019). « Nous espérons que nos dossiers avanceront désormais .plus rapidement car à ce jour, seules 14 personnes ont été indemnisées », a conclu Michel Desclèves.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/carhaix/veterans-des-essais-nucleaires-une-indemnisation-reclamee-24-03-2015-10569498.php

Retour Page d'accueil



 
aven-accueil-bretagne-les-echos-presse2015-21-mars-veterans-des-essais-nucleaires-une-indemnisation-reclamee.txt · Dernière modification: 2016/12/25 14:15 par bernadette