Retour page AG

Allocution du Président Jean-Luc SANS

Qui se souvient des guerres anciennes ?

14/18 n'est plus qu'un souvenir rentré dans l'histoire,

39/45, la douleur d'une défaite, la grandeur d'une victoire, sont toujours vives,

mais seulement dans le coeur de quelques désormais vieillards.

Les causes perdues au hasard des sables d'Afrique ou de la lointaine Indochine restent encore vivantes en souvenir de beaucoup

mais pour combien de temps ?

C'est pourquoi, au nom du devoir de mémoire,nous qui ne sommes pas anciens combattants,

nous sommes fiers de déposer nos hommages au pied de ce monument,en espérant qu'il devienne celui de la paix des braves

et que plus jamais aucun nom d'un enfant d'Obernai ne vienne s'y inscrire; malgré le sang qui continue à couler au travers de la planète.

Habitants d'Obernai,

C'est une gerbe de respect que nous venons de déposer,mais aussi une gerbe d'espoir

pour que tout ceux qui ont été sacrifiés pour la grandeur de notre pays ne soient pas morts pour rien

et que ceux et celles, nos vétérans, nos veuves et nos orphelins, qui en souffrent encore dans leurs chairs,

ne soient pas oubliés au bord du chemin.

Retour Page d'Accueil



 
aven-assemblee-generale-allocution.txt · Dernière modification: 2016/12/13 13:37 par bernadette