Retour page AG

Rapport d'activité 2009/2010

A.G. Aix les bains, octobre 2009

Depuis l'assemblée générale de Aix les Bains en octobre 2009, notre association a continué son activité trépidante, dont le rythme s'est accentué dés novembre 2008, quand le ministre de la défense avait annoncé son intention de projet de loi.

Actuellement, l'AVEN compte un peu plus de 5000 membres, soit une progression de 25% sur un an.

Commission juridique

Avec cette croissance d'adhésion et la promulgation de la loi en janvier 2010, nous avons été obligés de réformer la commission juridique.

Celle-ci depuis sa création, avait accomplie une tâche remarquable, mais risquait d'être, à court terme, confrontée à une surcharge de travail égale à la progression du nombre de nos adhérents.

C'est pourquoi, nous avons décidé d'élargir la commission à l'ensemble du conseil d'administration, permettant ainsi une répartition de responsabilités structurées et plus facile à gérer.

Bien sur les référents antérieurs n'ont pas été exclus et leur expérience nous reste précieuse.

Organisation du secrétariat

Toujours pour faire face, nous avons modifié le fonctionnement du secrétariat, avec la refonte des différents fichiers existants (adhérents, juridiques, médicaux etc…) sur un seul support informatique, en version documents partagés, permettant ainsi un accés direct à partir des PC du secrétariat, du trésorier ou du président au listing ou a la fiche détaillée de chaque adhérent.

Pour ce faire, nous avons renouvelé le contrat de travail de la secrétaire avec évolution vers un CDI à temps plein et investi sur le parc bureautique en matériel neuf.

Relation et communication

Parallèlement à ces évolutions nécessaires, il est évident que nous avons conservé nos actions politiques, médiatiques et relationnelles.

  1. Politiques : avec un suivi au jour le jour de l'évolution des textes avant promulgation; nous avons multiplié les rencontres avec le ministère de la défense, la commission paritaire, les services du Médiateur de la République, les parlementaires, et, au hasard de divers congrès ou évènements auxquels nous étions conviés, entretiens avec quelques Ministres ou anciens Ministres, le tout pour tenter de faire évoluer la législature nous concernant.

Certes, le résultat n'est pas à la hauteur de ce que nous pouvions espérer mais les contacts sont pris et seront conservés.

  1. Médiatiques: avec notre présence sur beaucoup de plateaux de télé, débats, articles de presses écrites, radios, y compris étrangères (Japon, Australie, Autriche, Angleterre…) et ceci suite aux divers évènements, tels que la parution de la loi le 5 janvier 2010, le 50em anniversaire du premier tir le 17 février, le colloque d'Alger les 22 et 23 février, suivi d'un déplacement à In Ecker, puis les divers débats au sujet du décret avant et après sa parution.

Tout ceci nous a permis de renforcer notre niveau de relation presse.

  1. Relationnel: avec, après le baptême de notre drapeau à Aix les Bains et notre agrément au comité de la flamme sous l'Arc de Triomphe, une intensification de nos contacts en vue de soutien vers des associations d'anciens combattants, anciens marins, militaires, gendarmes et OPEX (Opérations Extérieures) attirant ainsi l'attention sur notre combat auprès des Officiers Supérieurs et de l'ONAC.

Proposition d'activités 2010/2011

Nous abordons cette saison 2010/2011 avec un acquit et une certaine expérience qu'il va nous falloir développer.

- au niveau du secrétariat de façon à ce que l'AVEN devienne totalement fonctionnelle même en cas de perte brutale d'un membre essentiel, tel que le trésorier, la secrétaire ou le président.

- au niveau de la communication avec notre présence aux différentes cérémonies locales ou nationales, et un suivi constant des relations presse et politiques.

- au niveau de nos revendications enfin, avec la mise en place d'un observatoire de surveillance d'application et de suivi de la loi et la continuité du combat vers:

  1. la révision des zones géographiques des retombées
  2. l'accès pour les ayants-droits à l'indemnisation concernant leurs préjudices propres
  3. l'élargissement de la liste des maladies
  4. un titre de reconnaissance
  5. un suivi médical indépendant pour l'ensemble du personnel civil et militaire ayant séjourné sur un site d'essai jusqu'en 1998 et leurs descendants.

L'année 2010/2011 verra également:

- la mise en place de la commission de suivi, au sein de laquelle nous essaierons de faire évoluer nos revendications.

- a partir de début de l'année, les résultats des premières demandes d'indemnisations déposées en fin juin avec toutes les conséquences juridiques, médiatiques, et politiques qu'elles entraîneront et que nous ne manquerons pas de souligner.

- la création d'une commission internationale sur les conséquences environnementales et médicales des essais nucléaires dans le monde.

Pour Le Conseil d'Administration

Le Président

J.L.Sans

Retour Page d'Accueil



 
aven-assemblee-generale-rapport-activite.txt · Dernière modification: 2011/10/06 22:04 par bernadette