Retour Page les Échos des régions

Retour Page des Correspondants du Centre

Compte rendu de réunion de la Région Centre 2015

Compte rendu du samedi 14 novembre 2015, à Poinçonnait 36

Depuis sa création en 2001, l'Aven apporte son soutien aux vétérans des essais nucléaires et plus particulièrement aux porteurs de maladies radio-induites. Elle intervient auprès des autorités administratives et judiciaires, pour obtenir le recensement des personnels civils et militaires qui ont travaillé aux centres d'expérimentation du Sahara et du Pacifique. Dans une récente lettre ouverte aux parlementaires, Jean-Luc Sans, président de l'Aven, demande que soit appliquée par le Civen (Comité d'indemnisation), une présomption de causalité stricte entre la maladie d'un vétéran et sa présence sur zone de tir et de sécurité, tant au Sahara qu'en Polynésie, étendue à la population présente sur les secteurs ayant subi les retombées.«Nous avançons de trois pas et reculons de deux», a déclaré Jean-Louis Camuzat, délégué régional Centre Val de Loire, trésorier national de l'Aven, aux vétérans réunis par Claude Gébusson, délégué départemental, samedi dernier au restaurant La Promenade de la Forêt au Poinçonnet pour une réunion d'information. Jean-Louis camuzat a rappelé les avancées de l'association et répondu aux questions et préoccupations des trente personnes présentes. Après la «loi Morin» votée en 2010 permettant la reconnaissance et l'indemnisation des victimes des essais nucléaires, les vétérans attendent avant tout que l'Etat sorte enfin «d'une hypocrisie élevée au rang de vérité» pour justifier la dissuasion nucléaire. Les adhérents ayant déposé un dossier de demande d'indemnisation et leurs enfants peuvent bénéficier d'avantages sur les assurances (mutuelle, véhicule, habitations et protection juridique) les voyages et vacances… Le docteur Jean-François Grenot, a présenté une information très complète et très appréciée sur les modes d'action et les effets désastreux des essais nucléaires sur la santé des descendants des victimes en particulier.

Contact :

Jean-Louis camuzat

Tél: 06 72 77 33 65

et

Claude Gébusson,

Tél: 02 54 34 78 12


Compte rendu du Samedi 28 mars 2015, à Tour en Sologne 41

A 10h 30, François VALLON, accueillait les premiers adhérents de l'AVEN 41, à la salle des fêtes de Tour en Sologne, pour l'Assemblée Générale du Collectif AVEN 41. En qualité de président de cette association, qui fêtait son premier anniversaire, François, en présentant le bureau, a demandé une minute de silence pour saluer la mémoire de quatre de nos amis décédés dans l'année. Trois sahariens et un polynésien, notre secrétaire dont la place, à la table du bureau, est restée libre avec son nom ceint d'un crêpe noir. Le quorum étant atteint, le rapport moral du président et le rapport financier du trésorier ont été mis au suffrage des membres présents dont deux possédaient les cinq pouvoirs reçus. Le vote, à main levée, a plébiscité les rapports et le travail effectué. Le président a rappelé que le collectif se donnait pour mission de se faire connaître dans le département par la presse et des participations du drapeau AVEN 41 aux multiples commémorations civiles et militaires. Il souhaite organiser des rencontres avec les communes, les collégiens, les écoles au moyen de films, expositions et autres réunions débats. Comme il nous faut remplacer notre secrétaire et étoffer le bureau, à l'appel de François trois adhérents ont répondus présents dont un pour un poste de «porte drapeau». En remerciant l'assemblée de son soutien, le président a invité chaque participant à revenir à 14h 30 pour la réunion-débat en présence des élus nationaux du CA.

14h 30 Tour en Sologne nous recevait cette année dans sa salle des fêtes, prêtée gracieusement au Collectif AVEN 41 par son Maire Monsieur Robert HUTTEAU .

Après un bon couscous (commandé pour honorer les sahariens) pris au restaurant de Bracieux, la réunion débat a débuté par l'accueil. François VALLON, habitant cette commune et président du Collectif AVEN 41, de Jean-Luc SANS président national de l'AVEN, de Jean-Louis CAMUZAT trésorier national. Etaient excusés Ms Robert HUTTEAU et des élus invités(tous empêchés pour cause d'élection) et Jean-François GRENOT de (l'OBSIVEN), de garde à Paris à l'hôpital.

Prenaient place à la table présidentielle Ms Jean-Pierre BIARD (nouveau secrétaire), André RAMAUGE (UDAC VG) et Serge BAYEUX (porte drapeau).

Jean-Luc SANS, tout en remerciant le Collectif pour l'accueil et l'organisation de cette réunion a invité l'ensemble des participants à respecter une minute de silence en honneur des adhérents de l'AVEN décédés cette année. Il a reconnu que bon nombre de vétérans se désespéraient de voir passer les années sans changement ni résultats dans les indemnisations et rappelé que beaucoup ne lisaient pas assidument le journal “IA ORA NA,Bonjour!” où pourtant s'y trouvaient des explications. Il a indiqué que la nouvelle composition du CIVEN présentait des percées réalistes pour la réussite des traitements des dossiers. Au sujet des dossiers, il a expliqué que, devant le refus du gouvernement, les vétérans malades devaient se tourner vers les tribunaux, que les tarifs des avocats, en appel ou cassation, étaient très élevés et qu'il fallait faire participer les assurances privées avec la garantie «assistance juridique» en complément de l'AVEN. Il a également donné de l'espérance en expliquant que tous les dossiers rejetés, avant les derniers décrets, seraient revus ?? Il nous a informé du «Pôle Santé» dans le “IA ORA NA,Bonjour!” de mars 2015 où de précieuses informations sur les maladies radio-induites et les transmissions aux enfants et petits enfants y sont expliquées. Important ! A lire absolument ! Jean-Louis CAMUZAT, le trésorier national a rappelé la nécessité de régler les cotisations avant la fin du 1er trimestre et que des dons pour l'OBSIVEN sont les biens venus pour les recherches en cours. Il a salué la volonté de certains vétérans à récolter des subventions auprès des communes et remercié donateurs et adhérents. Il a rappelé que le voyage à Tahiti en 2016 suivait son cour et qu'il fallait prévoir environ 4000 €. A la question, posée par un participant, sur une médaille pour tous, Jean-Luc SANS à répondu que ça trainait entre les mains de vieux technocrates qui mettent un frein sous prétexte que : «Il faut être aller au front l'arme à la main !».

Pour clore cette réunion, un vétéran a souhaité que lui soit remise officiellement la grosse médaille AVEN qu'il avait achetée. Jean-Luc SANS s'est fait un plaisir de répondre favorablement à René MINE notre nouveau porte drapeau adjoint.

François VALLON a remercié l'assemblée de s'être déplacée et l'a invitée à se regrouper autour du verre de l'Amitié.

La réunion a pris fin à 16 h 30.





Retour Page d'Accueil

 
aven-centre-les-echos-compte-rendu-de-reunion-2015.txt · Dernière modification: 2016/12/25 14:48 par bernadette