Retour Page Actions Politiques

Comité de Soutien Vérité et Justice

Le Comité de soutien “Vérité et Justice” , a présenté à la presse le mardi 3 Juin 2008 au Sénat l'appel qu'il lance aux citoyens ainsi que la liste des premiers signataires:

Bruno BARILLOT, expert des questions nucléaires

Marc DOLEZ, Député

John DOOM, coordinateur Moruroa et Tatou

Yannick FAVENNEC, Député

Guy FISCHER, Vice Président du Sénat

Hélène LUC, Sénatrice honoraire

Christian MENARD, Député

Roland OLDHAM, Président de Moruroa et Tatou

Christine TAUBIRA, Députée

Jean-Louis VALATX, président de l'AVEN

Michel Verger, Vice Président de l'AVEN

Dominique VOYNET, Sénatrice

Allocution de Hélène LUC

Mesdames, Messieurs les Journalistes,

D'abord merci à Monsieur Guy Fischer, Vice Président du Sénat, de nous avoir permis d'obtenir une salle, et Merci d'avoir répondu à l'invitation des premiers signataires du comité.

Lorsque j'ai été invitée à participer au colloque en Polynésie à Papeete organisé en Juin 2006 par le gouvernement local, et l'Association “Moruroa et Tatou”, j'avais déposé, en 2003, avec mes collègues Marie-Claude BEAUDEAU et Guy FISHER, une proposition de loi sur le suivi des essais nucléaires et l'indemnisation des victimes, je ne me doutais pas de l'ampleur de la tache que j'entreprenais.

Et lorsqu'on a entendu les témoignages, vu les victimes, vu quelques reportages télévisés, on ne peut en rester à un constat, on éprouve le besoin d'agir, c'est ce que je n'ai cessé de faire par la suite en assistant au colloque d'Alger en Février 2007, et en entreprenant divers séminaires au Sénat.

Des parlementaires de tous les groupes politiques de l'Assemblée Nationale et du Sénat ont également déposé des propositions de Loi, c'est le cas de Madame TAUBIRA, de Christian MENARD, de Dominique VOYNET, Maxime GREMETZ, Jean-Marc AYRAULT, Yannik FAVENNEC.

Au Sénat, il a fallu batailler pour qu'enfin, 40 ans aprés, Monsieur Jurien DE LA GRAVIERE, le délégué National à la sécurité nucléaire du ministère de la Défense, soit auditionné par la commission des affaires étrangères et de la défense avec son président d'alors, Serge Vinçon.

A l'Assemblée Nationale, un rapport de l'office parlementaire a été publié.

Monsieur Jurien DE LA GRAVIERE a reconnu que certains essais avainet pu avoir des conséquences sur la santé des militaires, des civils et des populations, mais rien n'a vraiment changé quant au fond sur la reconnaissance et l'indemnisation des victimes.

Nos démarches communes avec Monsieur Bruno BARILLOT, conseiller de Monsieur TEMARU avec l'Aven et Moruroa et Tatou ont abouti à un début de travaux pour l'environnement mais on est loin du compte.

Madame ALLIOT-MARIE avait entrouvert une porte en donnant l'autorisation à des chercheurs qui entreprendraient une étude, de consulter les archives. Mais le projet de loi sur les archives a durci encore le maintien du secret défense indéfiniment.

Si la publication du rapport de Monsieur Jurien DE LA GRAVIERE a constitué une petite avancée, il n'en reste pas moins que les victimes doivent se battre une à une devant les tribunaux avec la bataille acharnée de leur avocat, Maître TEISSONNIERE. Je veux les féliciter pour ce combat courageux et persévérant.

Je vous rapelle que l'AVEN a été crée en 2001, et les deux assemblées refusent toujours de mettre à l'ordre du jour les propositions de Loi, qui pourtant sont toutes identiques.

C'est pourquoi, lorsque j'ai quitté le Sénat il y a quelques mois, j'ai voulu continuer ce combat et nous avons décidés ensemble avec l'AVEN de prorter ce problème devany les Français avec une pétition.

Les nombreuese émissions, films,articles, reportages dans la presse écrite à la radio créent beaucoup d'émotion, dans nos régions des militaires, des civils meurent à intervalles réguliers.

Nous nous sommes donc réunis tout à l'heure et avons décidé aujourd'hui de rendre public cet appel que toutes les associations, les parlementaires, les syndicats, les partis politiques pourront signer, éditer.

Il émane comme vous pourrez le constater de 75 premières personnalités, parlementaires de gauche, du centre et de droite, de personnalités religieuses, d'associations d'anciens combattants, de la résistance comme Raymond AUBRAC et de personnalités scientifiques.

Nous venons également de décider de proposer aux parlementaires signataires de propositions de Lois, de rédiger une proposition commune aussi bien à l'Assemblée Nationale qu'au Sénat.

…/…

Retour Page d'Accueil



 
aven-comite-de-soutien.txt · Dernière modification: 2016/12/14 15:51 par bernadette