Retour Page les grandes dates de l'Aven

La face caché du président de l'AVEN

Président: Jean-Luc SANS

27 janvier 2017

Né en 1953, il se trouve confronté à la Guerre d’Algérie de 1959 à 1962 suite à l’affectation de son père, Gendarme dans une petite brigade territoriale du Sétifois.

Il commence sa carrière par une période militaire dans la Marine Nationale en s’engageant dès l’âge de 15 ans à l’Ecole des Mécaniciens de la Flotte,

18 mois après, il rejoindra la Direction du Port de Dakar où il servira en tant que mécanicien de vedette d’interventions et de maintien de l’ordre portuaire.,

puis il sera affecté sur un aviso escorteur et participera, à son bord, à 5 tirs aériens d’essais nucléaires en Polynésie en tant que mécanicien chargé de la sécurité.

En 1973, à l’âge de 20 ans, il est affecté au Centre d’Entraînement de la Flotte en tant qu’adjoint à la maintenance sécurité et climatisation des cabines de simulations de combat.

De 1975 à 1976 il participe à bord d’un patrouilleur à la campagne des Mascareignes et fait partie à ce titre des 30 derniers Marins ayant baissé pavillon à Diégo-Suarez

et encadré le vote du référendum des Comores. Il termine avec le grade de Second Maître de réserve assermenté, après une dernière mission consistant à remorquer le trois mats ‘Belém’ de Venise à Brest.

En 1986, il monte son cabinet de conseil en communication

Comme beaucoup de participants aux essais nucléaires, il en subit les conséquences, l’obligeant à interrompre sa carrière pour maladie de 1991 à 1992 ; 1997 à 2000 et de 2009 à 2011

pour finalement être déclaré handicapé physique en 2011

De 1987 à 1991 il est membre du bureau, chargé de la communication, de la Fédération Française des Créateurs et Repreneurs d’Entreprises

Depuis 1999 il est membre de la Fédération Nationale des Officiers Mariniers En 2001, il adhère à l’Association des Vétérans des Essais Nucléaires (AVEN) dont il sera nommé Président Départemental en 2003 puis élu au Conseil d’Administration National en 2006.

Vice-président en 2008 et Président National en 2009.

Le combat mené par l’AVEN ayant pour objectif de faire reconnaître par l’Etat les risques encourus par le personnel ayant participés aux essais nucléaires et de faire indemniser les éventuelles victimes,

l’amène à devenir en 2011, membre de la caravane d’Adrar, en Algérie, pour la détection des cancers éventuellement liés aux essais nucléaires dans le Sahara.

De même il rejoint la British Nuclear Test Vétérans en 2012, avec pour but d’internationaliser les études de santé des vétérans.

Depuis 2015 il assume la défense des dossiers de demandes d’indemnisations face au Comité d’Indemnisation à Paris

et a été désigné membre de la commission de suivis des conséquences des essais nucléaires par décret ministériel en 2011 et conforté par décret du premier Ministre en 2015.

En 2011, il crée, avec l’aide de scientifiques et professeurs en médecines, l’Observatoire International des Conséquences du Nucléaire Civil et Militaire sur les populations, la faune et la flore

dont il assure la Présidence, la communication, et la recherche d’aides au fonctionnement.

Il est titulaire de la médaille d’argent avec palme de la Ligue Universelle du Bien Public, médaille d’argent de l’Etoile Européenne du Dévouement Civil et Militaire,

médaille d’argent de la British Nuclear Test Vétérans, médaille vermeil de l’Etoile Civique.

Ayant contribué de plus en plus à la défense du Bien Public, La Ligue Universelle du Bien Public, l’élève au grade de la médaille d’OR, avec toutes ses félicitations le 27 Janvier 2017

Il est également connu comme auteur depuis 1987 sous le pseudonyme de Diègo Brajerac

Retour Page d'Accueil


 
aven-les-grandes-dates-de-l-aven-sans-la-face-cache-du-president-de-l-aven.txt · Dernière modification: 2017/03/18 09:48 par admin