Retour Page les Echos de la région Midi Pyrénées

Retour page Correspondants Midi Pyrénées

Compte rendu de réunion de midi Pyrénées 2017

REUNION MONTCABRIER (81) LE 04 NOVEMBRE 2017

De gauche à droite Mr le Sénateur Bonnecarrère, Arlette Dellac, Didier Belaval Maire de Montcabrier, Jean-Jacques Gourde

Après un repas pris en commun d’une vingtaine de vétérans, dans un très beau décor, Gérard, Jacques Riondé et moi-même avons été heureux d’accueillir une trentaine de vétérans dans la salle des associations de notre petit village qui avait vu la 1ère réunion dans le Tarn en 2002 avec notre regretté Président Jean-Louis Valatx qui été Albigeois.

Après les remerciements à Mr le Maire Didier Belaval pour le prêt de la salle et le fait que l’expo restera jusqu’au 11 novembre pour la cérémonie du 11 novembre.

Remercié Pierre et Robert le trésorier et le secrétaire du comité FNACA de Gérard et un responsable national Mr Cabadi.

Arlette a excusé Mr Terlier député de la circonscription ainsi que Mr Coupaye directeur de l’ONAC.

Le sénateur Mr Bonncarrère nous a rejoint vers 15h15.

Ainsi que René Rey qui était retenu par une contrainte familiale.

Nous avons surtout fait le point sur les modifications de la loi de février 2017 et le résultat du conseil d’état ainsi que les avancées du fait du débat contradictoire tenu par Jean-Luc ce qui a fait augmenter le nombre d’indemnisation d’une façon conséquente.

Nous avons également mis en avant le fait que les 50 kms annoncés pour le Sahara laissent de côté le plateau et l’oasis de Reggan et donc tous les militaires et les civils qui étaient cantonnés sur ces lieux.

Un exemplaire du plan a été remis à Mr le sénateur. Et Jean-Jacques doit en parler au prochain CA.

Notre soucis actuel est de faire évoluer la liste des maladies radio induites comme en Amérique.

Il a été également abordé le problème des enfants et petits enfants « notre combat n’est pas terminé car il faut maintenant travailler sur le dépistage des pathologies radio induites qui ont pu être transmises à nos descendants. » un questionnaire est en place pour une étude qui sera publiée, pour que l’on puisse s’en servir pour faire reconnaitre que les maladies de nos descendants viennent bien du fait que leur père ou grand père a fait les essais nucléaires.Jean-Jacques a ensuite fait un compte rendu de l’Assemblée Générale de la Rochelle sur tous les postes qui ont été abordé, les chiffres de Maître Cécile Labrunie sur les dossiers juridiques, la table ronde médicale, le volet social, les avantages obtenus pour les adhérents.

Nous avons annoncé l’audience du 8 novembre à Toulouse pour qu’il y ait des adhérents qui aillent soutenir les deux personnes dont le dossier va être discuté et Maître Cécile Labrunie.

René Rey nous avait préparé un document sur la participation 146 adhérents en 2016 103 41 représentants du Sahara 35 en 2016 105 représentants de Polynésie 68 en 2016 54 départements présents 44 en 2016 26 départements représentés par les pouvoirs Soit 80 départements présents ou représentés

A noter une forte augmentation du nombre de pouvoir 233 contre 157 en 2016.

Nous avons annoncé que l’AG de 2018 se ferait à Montauban et que l’on espérait qu’il y ait la même participation que cette année à la Rochelle.

La réunion c’est terminée autour du verre de l’amitié.

Compte rendu de la réunion de l’AVEN à POMPIGNAN(82)

Ce samedi 7 octobre, les adhérents de l’AVEN (Association des Vétérans des Essais Nucléaires) se sont retrouvés à la salle des Associations de Pompignan à l’occasion de leur assemblée départementale à laquelle les présidents des départements limitrophes les avaient rejoints.

Grand merci à Monsieur BELLOCQ, Maire de Pompignan pour la mise à notre disposition de cette salle. Cette réunion était précédée à 10 h 30 de la visite commentée par René REY de l’exposition photos et documents relatant la chronologie et les conséquences environnementales et sanitaires des essais nucléaires français au Sahara de 1960 à 1966 et en Polynésie Française de 1966 à 1996.

A noter la présence de Mr. CORNIER président cantonal représentant Mr. Calvet président départemental FNACA. Etaient excusés les députées Sylvia Pinel, Valérie Rabault, le sénateur François Bonhomme, Christian Astruc Président du Conseil Départemental, Marie-Claude Nègre conseillère départementale, le Colonel Marcel Tronchon président départemental de l’UNC.

Les discussions et débats ont surtout porté sur les dernières avancées de notre combat, et aux améliorations attendues pour l’indemnisation des victimes suite à la suppression de la notion de « risque négligeable » de la loi Morin. En Midi Pyrénées ce sont 27 dossiers qui sont en attente soit de décision de la Cour Administrative d’Appel , soit du tribunal administratif ou du Comité d’Indemnisation.

A été également évoqué le risque encouru par la descendance des vétérans et de l’attribution d’un Titre de Reconnaissance de la Nation au personnel militaire et civil ayant participé aux essais nucléaires.

La réunion s’est terminée vers 17 heures par le pot de l’amitié.

Retour Page d'Accueil



 
aven-midi-pyrenees-les-echos-compte-rendu-de-reunion-2017.txt · Dernière modification: 2017/11/10 08:23 par bernadette